Bien préparer la veille de la course

Tic, tac, plus qu’une seule nuit pour la première compétition de votre calendrier sportif 2017. Mais avec l’anxiété, vous avez beaucoup de mal à trouver le sommeil. Vous tournez dans votre lit, vous êtes même en passe de passer une nuit blanche.

Ce stress d’avant course running est normal. Sauf que même si les médecins disent que la durée de sommeil optimal est entre 7 à 8 heures pour la plupart des gens, ça ne doit pas être la même chose pour les coureurs.   Les athlètes de haut niveau peuvent avoir besoin d’entre 10 et 12 heures de sommeil. Suivez ces quelques conseils pour gérer votre nuit la veille de ce premier grand évènement.

1- Mangez tôt et bien

Le repas pris la veille d’une course nature sera obligatoirement digeste. Il devrait également vous apporter un maximum de glucides lents et des protéines. Vous pouvez par exemple préparer un plat de pâtes aux légumes avec du blanc de poulet ou du tofu. Si vous en avez besoin, vous pouvez également manger un bon dessert. L’important ici est de bien manger et surtout de manger tôt. Avancez donc la préparation de quelques heures. Il ne serait pas judicieux de manquer de sommeil à cause de votre dîner.

2- Faites votre sac

Pour être bien rassuré au moment d’aller vous coucher, pour ne pas devoir faire face à une mauvaise surprise, pour ne rien oublier et surtout pour ne pas être en retard, préparez votre sac la veille de la course trail. Faites une petite liste de tout ce dont vous aurez besoin et vérifiez que tout est bien à sa place. De cette manière, vous aurez l’esprit tranquille au moment de vous coucher. De plus, vous aurez plus de temps pour vous préparer le matin.

3- Réglez le réveil

Avez-vous pensé à bien régler votre réveil ? Aujourd’hui peut-être, mais à la veille de la course, c’est la première chose que vous allez oublier. Le mieux est de programmer plusieurs alarmes (sur votre montre, votre téléphone, votre réveil électronique, etc.) ayant quelques minutes d’intervalles. Cette technique vous permet non seulement d’avoir assez de temps pour vous lever, mais c’est aussi un moyen sûr pour ne pas rater votre réveil.

4- Baissez la luminosité

Vous avez mangé copieusement, votre sac et prêt et vos alarmes ont été programmés. Il ne vous reste plus qu’à dormir. Mais avant de tomber dans les bras de Morphée, faites en sorte que l’intensité de la lumière dans votre chambre soit basse. L’obscurité stimule l’hormone qui règle l’état de veille et de sommeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *