À quoi sert la salle blanche dans l’industrie électronique ?

Salle blanche

Le marché de la salle blanche s’est beaucoup développé ces dernières années avec la naissance de plusieurs enseignes comme sur www.conformat.com spécialisées en la matière. Pour cause, produire propre est devenu un impératif dans de nombreux secteurs dont l’électronique qui est d’ailleurs la principale industrie consommatrice de la technologie du propre. En effet, comme cela ressort de cet article, la salle propre est très importante en électronique, étant un élément de garantie de l’efficacité des produits qui y sont fabriqués.

Le rôle de la salle blanche en électronique

Le secteur de l’électronique est aussi sensible que celui de l’industrie agroalimentaire ou pharmaceutique. La propreté est de ce fait autant importante dans le circuit de fabrication par exemple d’un microprocesseur que dans celui d’un vaccin ou d’un produit destiné à l’alimentation. Les contraintes sont d’ailleurs plus draconiennes chez les industriels de l’électronique, le moindre petit grain de poussière pouvant ruiner des mois de travail et détériorer les produits fabriqués.

En effet, dans ce secteur les objets qui sont manipulés en l’occurrence dans le processus de fabrication des circuits intégrés sont de très petite taille, encore moins qu’un grain de poussière. Les particules qui se trouvent dans l’air sont en comparaison semblable à un éléphant au milieu de fourmis. De ce fait, si ces dernières se posent sur les produits fabriqués leur viabilité et leur efficacité seront sérieusement engagées.

Travailler en salle blanche permet alors d’empêcher toute contamination dont les conséquences peuvent être désastreuses tant sur les produits fabriqués que sur les finances de l’entreprise lancée dans la fabrication de composants électroniques. Cette installation hautement stérile et saine évite l’introduction et la conservation de toute particule dont les proportions constituent un danger pour les matériaux servant à la fabrication des composants électroniques.

Salle blanche

Les règles à respecter pour un travail en salle blanche sans contamination

Travailler en salle propre ne garantit l’absence de contamination dangereuse que si et seulement si certaines règles sont respectées. La première est le choix des salles blanches. Ces dernières connaissent une classification selon le nombre et la taille des particules qui peuvent être admises sans danger par volume d’air. Pour en savoir davantage sur cette classification des salles propres cliquez ici.

Les bonnes salles ayant été installées, des règles d’hygiène strictes doivent être respectées par toutes les personnes qui vont y travailler. La propreté des usagers est elle même d’une grande importance pour éviter l’introduction de particules dont le nombre et la taille sont au dessus de ce qui peut être admis dans la salle stérile pour empêcher que les produits fabriqués ne soient contaminés et finissent par se détériorer.

Les utilisateurs de la salle propre doivent en conséquent se vêtir d’une combinaison spécialement prévue pour le travail dans cet environnement. Une cagoule, des gans ainsi qu’une protection pour les souliers sont compris dans la tenue vestimentaire. Ce n’est qu’une fois revêtu de la sorte dans un sas prévu à cet effet qu’ils peuvent accéder à la salle. Une fois à l’intérieur les seuls contacts admis sont avec les différents matériaux de travail.

Une salle blanche garantie la viabilité et l’efficacité des composants électroniques, car limitant autant que possible les risques que les particules présentes dans l’air ne s’y trouvent. Seul un spécialiste pouvant définir la solution adéquate pour vos besoins, n’hésitez pas à vous en rapprocher pour avoir un environnement stérile pour votre travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *