Pourquoi la cigarette électronique présente-t-elle un danger sur la santé ?

cigarette electronique

La cigarette électronique ou e-cigarette séduit, aujourd’hui, de plus en plus de consommateurs puisque d’après les sociétés fournisseurs, elle reste un moyen efficace pour réussir un sevrage tabagique. Produisant les mêmes sensations et le même goût procurer par la cigarette classique, elles restent, toutefois, moins de risques pour la santé. Cependant, son utilisation génère de plus en plus de controverses notamment autour des substances contenues dans l’E.-cigarette : le formaldéhyde, l’acroléine et l’acétaldéhyde. Selon les études, ces substances sont fortement cancérogènes. D’ailleurs, les effets de la cigarette électronique sur la santé n’ont pas encore été évalués précisément.

E-cigarette, comment ça marche ?

Avec l’essor considérable que cet outil a connu, il est important de tout connaître sur la question. En réalité, la cigarette electronique est un dispositif qui apparait sous diverses formes. Généralement, elle est constituée d’une batterie, d’un microprocesseur, d’un pulvérisateur et d’une cartouche dans laquelle se trouve un liquide. Ce dernier contient des arômes, de la nicotine et du propylène glycol pour la production de vapeur. Lors de l’aspiration, ce mélange sera inhalé par l’utilisateur. Ainsi, au lieu de diffuser une fumée comme les cigarettes traditionnelles, l’E.-cigarette diffuse une vapeur aromatisée qui peut contenir, ou non, de la nicotine. C’est d’ailleurs la toxicité de ce liquide qui reste au centre du débat sur la nocivité des cigarettes électroniques.

Alors, l’E.-cigarette est-elle réellement toxique ?

En réalité, les avis des spécialistes sur la question sont opposés. Si certains disent qu’une cigarette sans fumée est moins nocive que la cigarette classique, d’autres pensent le contraire. Ils affirment que l’inhalation d’une vapeur chimique représente plus de danger qu’une cigarette de forte teneur en tabac. La vérité est qu’aucune étude approfondie n’a été réalisée jusqu’à ce jour, ainsi les risques et les dangers ne sont pas encore connus. Peu de données sont disponibles sur le sujet. D’ailleurs, c’est ce qui donne son caractère dangereux au « vapotage » ou à l’utilisation de la cigarette électronique. D’autres études ont, toutefois, apporté plus d’informations sur le débat. Les quantités de substances cancérogènes contenues dans la cigarette électronique sont plus faibles que les produits entrainant le cancer dans le tabac.

Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que l’impact sur la santé est présent qu’il s’agisse d’une cigarette ordinaire ou d’une cigarette électronique. La question la plus logique qui se pose c’est : l’inhalation de vapeur chimique est-elle moins dangereuse que l’aspiration de tabac ? La réponse semble évidente pour tous les spécialistes : l’idéal c’est de ne pas fumer !!!