Détendre les muscles du diaphragme avec une bonne respiration

muscles

Le diaphragme est le muscle qui nous permet de respirer correctement. Il se trouve à l’intérieur du poumon et prend la forme d’une coupole séparée en deux parties bien distinctes. Des fois, il arrive qu’il soit en mauvaise posture, on dit alors qu’il est bloqué. Pour le détendre, rien de tel que l’apprentissage d’une bonne méthode de respiration.

1— Muscler le diaphragme au quotidien avec des exercices de respiration

Faire un travail au niveau de la respiration contribue à tonifier et améliorer le fonctionnement du diaphragme. Vous souhaitez savoir comment détendre le muscle du diaphragme. Rien de tel qu’une bonne bouffée d’air.

Premièrement, il faut s’allonger par terre sur le dos. Les bras le long du corps et les pieds bien au plat au sol. Commencez la respiration en inspirant par le nez. L’air doit d’abord venir du ventre, puis des poumons et enfin elle doit venir de la cage thoracique.

Une fois ces trois étapes effectuées, il faut expirer doucement et lentement par la bouche. Puis comme pour la première étape, l’air doit d’abord venir du poumon, ensuite du poumon et enfin de la cage thoracique.

muscles

2—Pratiquer la respiration abdominale

C’est l’une des meilleures façons pour détendre le muscle du diaphragme. Il faut s’allonger sur le dos de façon bien droite. Il faut détendre les muscles lombaires et les muscles de vos abdominaux. Pour détendre les muscles cervicaux (ceux situés au niveau de la tête et de la gorge), il ne faut pas hésiter à utiliser un oreiller.

Ensuite, placez les deux mains sur le ventre. En inspirant de l’air, vos mains devront être soulevées par le ventre. La respiration doit donc venir du ventre et non du poumon. En expirant profondément, il faut rentrer progressivement les abdominaux. Le but est de vider complètement les poumons de tout air qui s’y loge.

Bloquer votre respiration durant quelques secondes. Ensuite, recommencez ce cycle respiratoire. Le muscle du diaphragme se détend au fur et à mesure que vous effectuez cet exercice.

3— Adopter le Pilate

La respiration durant une séance de Pilate consiste à faire travailler trois muscles importants pour le bien-être général du corps humain : le plancher pelvien, le diaphragme et les transverses. Tous les trois font partie de la ceinture abdominale. Ils sont très peu sollicités et pourtant sont primordiaux au bon fonctionnement de tous les organes.

Pour détendre le muscle du diaphragme, il suffit de faire une série de respirations consciente. C’est-à-dire faire des cycles respiratoires maitrisés. Pour avoir un résultat immédiat, il faut contracter les muscles profonds des abdominaux à chaque fois que vous expirez, une contraction qui ne dépasse pas les 30 % nécessaires à cet exercice. Il ne faut pas forcer pour ne pas léguer le travail aux muscles superficiels.

Prenez 5 à 10 minutes tous les jours afin de détendre votre diaphragme. Le mouvement effectué par ce dernier permet aussi d’améliorer votre système digestif. En effet, lorsqu’il tient bien son rôle, il joue le rôle de masseur. C’est ainsi qu’il permet à l’organisme de digérer facilement les aliments présents dans l’organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *