déambulateur

Comment bien choisir son déambulateur ?

Fatigue accrue, difficulté à maintenir une position verticale confortable, mauvaise marche, risque de chute, équilibre instable sont autant de raisons d’acheter un déambulateur.

En fait, à un certain âge, la capacité de marcher peut-être réduite. Parfois, l’utilisation d’une canne ou d’un trépied n’est plus suffisante pour assurer un soutien sûr. De plus, l’achat d’une marchette devient essentiel pour favoriser un voyage sécuritaire.

Les caractéristiques

Déambulateur à cadre fixe ou pliant sans roulettes ou avec, tous ont leurs spécificités. Selon vos besoins et votre porte-monnaie, il est important d’identifier les caractéristiques qui conviennent le mieux à l’usage en intérieur, en extérieur ou aux deux. Le principal critère de sélection est le degré de réduction de la mobilité ou les types de difficultés rencontrées par son propriétaire. Il est essentiel que le déambulateur soit adapté à celui-ci.

Si la personne à qui il est destiné ne veut assurer que de courts mouvements, un cadre léger et stable sans roues peut être suffisant. Surtout si de l’aide peut être fournie.

Si l’utilisateur vit au quotidien, il a un risque élevé de tomber ou de glisser et est facilement essoufflé. Cependant choisissez un déambulateur à roulettes avec 4 grandes roues, un système de freinage efficace, un siège confortable et une plate-forme.

Pour les voyages en plein air, nous recommandons aussi depuis longtemps le même modèle de déambulateur : un déambulateur à 4 roues pliantes. Il sera plus facile à transporter en voiture ou en transport en commun. Ce type de déambulateur est d’autant plus indispensable pour une personne qui veut jouir d’une autonomie parfaite pour faire une balade, faire du shopping ou boire un verre avec ses amis en toute autonomie.

Vous trouverez sur : https://medicaldomicile.fr/110-deambulateur-2-et-3-roues un large choix de déambulateur et de matériel pour la mobilité

Cadre de marche fixe ou pliant

C’est le déambulateur classique. Il doit être léger, maniable et facile d’utilisation car la personne doit le soulever pour avancer. Sa stabilité lui permet de s’appuyer sur le cadre pour assurer sa position verticale, tout en gardant son équilibre.

Lorsque le déambulateur est plié il sera plus facile à transporter. Lorsqu’il est utilisé occasionnellement, il prend moins de place pour le ranger.

Les critères à utiliser pour un simple déambulateur avec un simple cadre de marche :

  • Poignées ergonomiques pour plus de confort
  • Légèreté pour le transporter facilement
  • Stabilité pour garder l’équilibre

La déambulateur nouvelle génération : le rollator

Le déambulateur 2.0 peut avoir de 2 à 4 roues et des freins. Mais il se différencie par toutes les nouvelles options et équipements qui sont présents :  plateau, siège, panier rétractable, etc.

De plus, ils sont plus stables et apporte plus de sécurité tout en bénéficiant d’une grande durée de vie. Ils sont pliables et léger pour que vous puissiez le ramener partout où vous partez, que ce soit en ville pour l’usage de tous les jours ou en vacances dans des endroits inconnus !

muscles

Détendre les muscles du diaphragme avec une bonne respiration

Le diaphragme est le muscle qui nous permet de respirer correctement. Il se trouve à l’intérieur du poumon et prend la forme d’une coupole séparée en deux parties bien distinctes. Des fois, il arrive qu’il soit en mauvaise posture, on dit alors qu’il est bloqué. Pour le détendre, rien de tel que l’apprentissage d’une bonne méthode de respiration.

1— Muscler le diaphragme au quotidien avec des exercices de respiration

Faire un travail au niveau de la respiration contribue à tonifier et améliorer le fonctionnement du diaphragme. Vous souhaitez savoir comment détendre le muscle du diaphragme. Rien de tel qu’une bonne bouffée d’air.

Premièrement, il faut s’allonger par terre sur le dos. Les bras le long du corps et les pieds bien au plat au sol. Commencez la respiration en inspirant par le nez. L’air doit d’abord venir du ventre, puis des poumons et enfin elle doit venir de la cage thoracique.

Une fois ces trois étapes effectuées, il faut expirer doucement et lentement par la bouche. Puis comme pour la première étape, l’air doit d’abord venir du poumon, ensuite du poumon et enfin de la cage thoracique.

muscles

2—Pratiquer la respiration abdominale

C’est l’une des meilleures façons pour détendre le muscle du diaphragme. Il faut s’allonger sur le dos de façon bien droite. Il faut détendre les muscles lombaires et les muscles de vos abdominaux. Pour détendre les muscles cervicaux (ceux situés au niveau de la tête et de la gorge), il ne faut pas hésiter à utiliser un oreiller.

Ensuite, placez les deux mains sur le ventre. En inspirant de l’air, vos mains devront être soulevées par le ventre. La respiration doit donc venir du ventre et non du poumon. En expirant profondément, il faut rentrer progressivement les abdominaux. Le but est de vider complètement les poumons de tout air qui s’y loge.

Bloquer votre respiration durant quelques secondes. Ensuite, recommencez ce cycle respiratoire. Le muscle du diaphragme se détend au fur et à mesure que vous effectuez cet exercice.

3— Adopter le Pilate

La respiration durant une séance de Pilate consiste à faire travailler trois muscles importants pour le bien-être général du corps humain : le plancher pelvien, le diaphragme et les transverses. Tous les trois font partie de la ceinture abdominale. Ils sont très peu sollicités et pourtant sont primordiaux au bon fonctionnement de tous les organes.

Pour détendre le muscle du diaphragme, il suffit de faire une série de respirations consciente. C’est-à-dire faire des cycles respiratoires maitrisés. Pour avoir un résultat immédiat, il faut contracter les muscles profonds des abdominaux à chaque fois que vous expirez, une contraction qui ne dépasse pas les 30 % nécessaires à cet exercice. Il ne faut pas forcer pour ne pas léguer le travail aux muscles superficiels.

Prenez 5 à 10 minutes tous les jours afin de détendre votre diaphragme. Le mouvement effectué par ce dernier permet aussi d’améliorer votre système digestif. En effet, lorsqu’il tient bien son rôle, il joue le rôle de masseur. C’est ainsi qu’il permet à l’organisme de digérer facilement les aliments présents dans l’organisme.

psychologue

Les principales raisons de consulter un psychologue

Les métiers de la psychologie sont parfois associés à une grande part de mystère et bénéficie de récits très éloignés de la réalité dans les œuvres de fiction. Pourtant, dans la réalité c’est un métier finalement assez simple à comprendre. Le rôle de ce professionnel est de nous accompagner dans les tumultes de la vie lorsque certaines épreuves deviennent difficiles à surpasser. Découvrez les principales causes de consultation d’un psychologue.

L’anxiété et l’angoisse

Dans nos rythmes de vie moderne, on est très souvent exposé à de fortes surcharges cognitives et émotionnelles. Nous nous retrouvons également de plus en plus en souvent à faire face à des responsabilités toujours plus importantes. Dans cette situation, il n’est pas rare que de l’anxiété s’installe. Ce terme désigne cet état dans lequel on ressent durablement voire en permanence un état de peur sans cause légitime.

Un psychologue peut vous aider à vous débarrasser de ces angoisses. Des techniques telle que la thérapie cognitive et comportementale a démontré d’excellents résultats (plus de détails sur ce site).

Cette méthode permet de développer des techniques qui réduiront la sensation de peur à peau de chagrin lorsqu’elle se manifeste grâce à des techniques de « défense ».

La dépression

Parfois associé à l’anxiété, la dépression est un des grands maux de notre époque. Nombreux sont les psychologues qui indique qu’une part croissante de leur patient les consultent pour traiter ce problème.

La dépression n’est pas une simple déprime passagère. Il s’agit d’une réelle maladie, liée à des dysfonctionnements du bon ordre de marche du cerveau et qui entraîne un sentiment de vide. Cela peut conduire à de l’automutilation, des troubles du comportement alimentaire voire au suicide.

Une psychothérapie est tout indiqué pour lutter contre cette pathologie. Le psychologue aide son patient à déconstruire les mécanismes qui sont à la cause de la maladie afin de mieux les combattre et de retrouver du bien-être.

Des difficultés personnelles, émotionnelles, sexuelles ou professionnelles

Parfois, un pan particulier de la vie peut représenter une épreuve. Que ce soit au travail, à la maison, avec les amis ou dans la vie de couple, il arrive qu’une action ou un environnement soi difficile à accepter ou à maîtriser pour certaines personnes. Timidité, grandes difficultés face aux examens, incapacité à traiter avec la hiérarchie : ces problèmes très localisés ont très souvent des souches d’ordre psychologique.

Un thérapeute pourra accompagner le patient pour mettre en lumière ces problématique et l’aider à les outrepasser.

Le manque de confiance en soi

Parfois, les psychologues sont aussi sollicités pour jouer le rôle de coach. C’est notamment le cas lorsqu’on les contacte pour aider à traiter des problèmes de manque de confiance en soi. Afin d’éliminer des situations de mal-être lorsqu’ils sont en présence d’autres personnes, de plus en plus de gens font appel à des psychologues.

Il faut dire que ce spécialiste dispose de toutes les compétences requises pour traiter ce type de maux, les cursus universitaires les conduisant pendant plusieurs mois à traiter la psychologie sociale.

 

 

 

 

 

 

haricot

Les qualités nutritionnelles du haricot mungo

On a beaucoup entendu parler ces derniers jours du haricot mungo, en particulier le Wofoo, un aliment riche en fibres et en protéines, qui sont des éléments nutritifs bénéfiques pour la santé. Pour rappel, cette denrée est originaire de l’Inde. Aujourd’hui, elle est cultivée dans le monde entier.

Il est bon de noter qu’il existe actuellement plus de 200 variétés de haricots mungo de différentes couleurs. Dans tous les cas, les qualités nutritionnelles de cet aliment sont bel et bien réelles.

    1. Le haricot mungo wofoo : qu’est-ce que c’est ?

D’un point de vue général, le Wofoo est une pousse de haricot mungo aux racines coupées. Il s’agit d’un aliment pauvre en calories et en lipides. En revanche, il contient d’autres éléments nutritifs essentiels à l’organisme tels que les fibres alimentaires et les protéines végétales. En tout cas, le principe de germination de cet aliment consiste à utiliser les meilleures graines et de l’eau, c’est simple comme bonjour.

Pour aller plus loin, le haricot mungo fait partie de la famille des légumineuses. De ce fait, il est bénéfique pour la santé, car il permet d’équilibrer les taux sanguins de cholestérol, de glucose et d’insuline. En clair, il permet de lutter efficacement contre les maladies cardiovasculaires, le diabète et du cancer colorectal.

Selon les recommandations des médecins spécialistes de santé, les femmes âgées de 19 à 50 ans doivent consommer 25 g de fibres alimentaires par jour (38 g/jour pour les hommes) afin d’éviter les problèmes de cholestérol, de glycémie et de poids. Heureusement que le haricot mungo en contient. D’ailleurs, ce genre de produit est disponible dans la plupart des supermarchés et hypermarchés de France en sachet de 200 g et de 400 g. En tout cas, la conservation en bas du réfrigérateur est fortement conseillée pour préserver les qualités nutritionnelles du haricot mungo.

haricot

    1. Quelles sont les qualités nutritionnelles du haricot mungo et notamment celles du Wofoo ?

Concrètement, les germes de haricots mungo (ou fève germée) possèdent des qualités nutritionnelles non négligeables. Premièrement, elles sont riches en folate (vitamine B9) qui participent activement à la fabrication de l’ensemble des cellules de l’organisme, y compris les globules rouges. De plus, cette vitamine favorise le bon fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire (inné et acquis). Elle aide aussi à la cicatrisation des blessures et des plaies. D’ailleurs, le folate est essentiel au développement du fœtus pendant la grossesse. Une excellente nouvelle pour les futures mamans.

Il est intéressant de souligner que le Wofoo ne contient aucun OGM (ou organisme génétiquement modifié) ni de conservateurs ni d’additifs. En d’autres termes, il n’est pas nocif pour la santé des consommateurs (y compris les femmes enceintes). Ce produit contient également des minéraux importants tels que le zinc, le fer, le cuivre et le potassium, car il est classé dans la catégorie des légumineuses. Riche en éléments nutritifs, le Wofoo peut remplacer certains aliments comme les pâtes alimentaires ou le riz.

dépression

Comment vous sortir de votre état de dépression avec une thérapie à Paris ?

On sait très bien que la dépression atteint beaucoup de personnes, qui vivent difficilement avec leur mal-être. Fatigue et stress, en tout temps qui sont parfois les conflits ainsi des manifestations de la première dépression.

Ainsi, beaucoup de personnes vivent aujourd’hui dans le déni ou ils vivent, avec leur malaise au quotidien. Parfois, suivre une thérapie qui est considérée comme la plus adaptée, pour convaincre la dépression est important, dans le but d’intégrer dans l’inconscient même du dépressif ou une nouvelle manière de penser positive et dans les meilleures conditions efficaces.

dépression

Vous êtes victimes de dépression, Que faire ?

Vous êtes inquiéter de consulter un psy professionnel sur paris ? Comment vous pouvez régler rationnellement votre dépression ?

En effet, le sentiment d’être malheureux en tout temps, est considéré aujourd’hui comme une manifestation d’une dépression. Consulter un simple médecin généraliste à paris, n’est plus une bonne affaire à suivre. De même, soigner votre dépression avec des médicaments peut s’avérer aujourd’hui, très mauvais pour votre santé et pour l’environnement aussi. Pour ce faire, il est fortement recommandé de faire appel à un cabinet psychothérapie à Strasbourg ainsi tout le département dans le but de profiter d’un meilleur psy compétent et professionnel maîtrisant parfaitement leur domaine.

De plus, il est souvent difficile et compliqué, de se sortir seule de cet état de dépression. C’est pourquoi, seule une thérapie de qualité, peut apaiser dans les meilleures conditions, et d’une manière durable les effets de la dépression. Un psy agrée et professionnel dans la matière, pourra vous accompagner tout au long de la période, afin de terminer la durée de votre traitement.

Avec une thérapie de qualité,  c’est que vous aurez à discuter de tous vos tourments avec le psy à Paris. Vous devrez également confier à votre psy les différentes sources de votre mal-être ainsi les différents problèmes ou conflits que vous pouvez rencontrer.

Bien entamer une thérapie pour tenter de solutionner vos conflits

Il est parfois difficile, de définir un moment précis pour commencer à consulter un psy professionnel, sur tous vos problèmes et conflits. Il ne faut pas attendre que la situation se dégrade, car plusieurs cas peuvent dans une situation pareille, à l’origine de graves grise au quotidien.

Un manque de confiance, une faible estime de soi ont  pour première conséquence la dépression. En fait, en perdant votre  confiance, vous pouvez éprouver une grande difficulté à avancer dans votre vie, et à réussir à attendre vos objectifs grâce à des challenges particuliers que professionnels.

En conclusion, pour vivre heureux et épanouie aujourd’hui, il est si important de rétablir l’estime de soi afin de suivre les différentes étapes de qualité, pour développer votre estime de soi. Fuyez alors les mauvais jugements, et entourez-vous de personnes positives et efficaces.

implant dentaire

Implants dentaires : une bonne idée ou non ?

L’implant dentaire constitue actuellement l’une des alternatives les plus efficaces pour régler un problème de manque de dent. Il permet notamment de remplacer une dent manquante pour une plus belle dentition. Il se présente sous forme de racine artificielle généralement en titane. Cependant, il faut savoir que la pose d’implants dentaires peut se révéler être un réel investissement. De plus, elle n’est pas remboursée par l’Assurance-maladie, c’est pourquoi il est utile de bien réfléchir avant de se lancer dans ce type d’opération chirurgicale. Dans cet article, vous trouverez les informations nécessaires pour vous aider à vous décider.

Les soins dentaires

La pose d’implants dentaires est une opération qui ne doit pas être prise à la légère. Cela passe obligatoire par un examen médical chez le médecin. Cette démarche est suivie par la réalisation d’un panoramique ou d’un scanner pour vérifier l’état de la mâchoire et des dents. Il faut savoir que pour pouvoir poser un implant dentaire, il est crucial que la bouche soit en bonne santé. Divers soins concernant les dents et gencives peuvent alors être envisagés. Il est essentiel que le patient ait une bonne hygiène bucco-dentaire. En règle générale, il est toutefois possible de réaliser une implantologie dentaire après une extraction de dents. Bien entendu, le cas le plus fréquent est de planifier l’opération une fois finie la cicatrisation de l’os.

La pose d’un implant dentaire

L’installation d’un implant dentaire passe par plusieurs étapes. Réalisée dans un cabinet dentaire dans une pièce spécifique ou dans un bloc, l’opération est effectuée après anesthésie locale. Une incision est ensuite faite sur la gencive pour l’insertion de l’implant. Cette démarche est réalisée à l’aide d’un foret. Le médecin traitant y place ensuite une prothèse provisoire soit pour des raisons pratiques soit pour des raisons esthétiques. Évidemment, il est possible dans certains cas d’implanter directement la prothèse définitive. Après cette opération, environ deux à six mois, le médecin contrôle si l’intégration de l’implant à la mâchoire est réussie. Vient ensuite la création de la prothèse définitive, suivie de la prise d’empreinte et de l’essayage. La prothèse peut se décliner sous forme de bridge, appareil amovible ou couronne selon les besoins.

Le choix du praticien et les précautions à prendre

Lors de la pose d’implants dentaires, il est crucial de bien choisir le praticien qui réalisera l’opération. Cette pose nécessite une véritable préparation et un réel savoir-faire technique que seul un médecin qualifié possède. Le mieux est d’opter pour un chirurgien-dentiste qui dispose d’une solide expérience dans le domaine. Il doit avoir une formation en implantologie dentaire ou encore disposer d’un diplôme universitaire. Une fois choisi, le praticien doit proposer un devis comprenant ses honoraires et la description complète de l’opération à effectuer. Outre ce choix de médecin, il faut aussi savoir que ce type d’opération peut impliquer certaines précautions. Par exemple, l’implant dentaire est déconseillé en cas de grossesse, de diabète mal contrôlé, de suivi de traitement ou de maladie cardiaque. Pour les personnes suivant les traitements tels qu’un traitement d’ostéoporose, il est crucial de demander conseil au médecin avant de songer à poser un implant dentaire. Le tabagisme est également un facteur qui peut conduire à l’échec de l’opération.

violences

Le rôle du Centre d’Accueil d’Urgences des Victimes d’Agression

Est-ce qu’il va m’étrangler ? Est-ce qu’il va me frapper comme l’autre fois ? C’est le genre de question que posent toutes les victimes de violences conjugales, sexuelles, femmes, hommes et même enfants.

Chaque année, presque 4000 personnes consultent chaque année le centre d’Accueil d’Urgences des Victimes d’Agressions à Bordeaux. 60 % des victimes de la cellule sont des femmes. Selon la directrice du centre la CAUVA Sophie Gromb, le centre n’est pas uniquement un service de consultation, il fallait que ces victimes d’agressions soient pris en chargent en arrêtant le parcours du combattant connu à Bordeaux et à toutes les régions et villes françaises.

Le Centre d’Accueil d’Urgences des Victimes d’Agression kesako ?

Crée en 1999, par la bordelaise Sophie Gromb, le centre est pilote en France et même en Europe. A la prise en charge médicale s’ajoutent l’aspect phycologique social et juridique. Quelques soient l’agression, les victimes peuvent porter plainte dans la cellule. Le Centre d’Accueil d’Urgences des Victimes d’Agressions est un centre unique en France. Car dans ce centre, la victime reçoit les soins nécessaires médicaux et sociaux et peut porter plainte directement à partir du centre. En outre, les dossiers des victimes qui ne souhaitaient pas porter plaints seront stockés dans les archives du centre et pouvant être un argument de preuves si un jour la victime change son avis et décide de faire appel à la justice.

cauva

Le rôle du CAUVA pour le mineur dans les situations de violence conjugale est essentiellement d’accompagner la réflexion de ces femmes victimes autour de la nécessité de protéger leurs enfants qui se trouvent dans des situations extrêmement délétère pour eux.

Dans les cas de violences intrafamiliales, les mineurs sont souvent les victimes directes ou collatérales. Le centre accueille chaque année de plus en plus de victimes mineures qui sont des victimes lors d’un témoin d’une violence conjugale d’un de leur parent ou qui sont agressées. Plus la réaction des professionnels du centre est rapide plus le trauma se défaire et la victime peut rentrer à la maison rapidement. Chaque année, presque le nombre de consultation est en hausse.

Quelques chiffres de violences en France

Par exemple en 2016, le nombre de consultation a augmenté de plus de 20 %. Un chiffre inquiétant, selon Sophie Gromb-Monnoyeur. En revanche, les services de polices et gendarmeries ont enregistré une augmentation de 15 % de fait de violence. Une grande majorité sur des femmes. Ces chiffres sont fort probablement en dessous de la réalité, car en France seulement une femme sur dix portes plaintes pour agression contre son conjoint. Selon une étude nationale, on compte plus de 225 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences conjugales. Autre chiffre montre aussi qu’en France une femme meurt tous les trois jours suite à une agression de violence sous les coups de son conjoints ou compagnons. Ces chiffres noirs de la violence sont à revoir par les autorités françaises afin de diminuer aux maximums ses actes violents entre conjoints.

 

histoire de l'ambulance

Connaissez-vous l’histoire de l’ambulance ?

Avez-vous une fois été passager d’une ambulance ? Si ce n’est pas vous, c’est certainement l’un de vos proches. En effet, sa seule présence dans un endroit donné indique qu’il y a urgence. Sa vue peut être même stressante pour certaines personnes. Et pourtant, il s’agit d’un véhicule sauveur de vie. Très important pour notre société, ce véhicule que vous croisez régulièrement lorsque vous êtes en circulation a une histoire que beaucoup de personnes ignorent néanmoins. Si vous êtes aussi dans le cas, alors voici l’histoire de l’ambulance.

Dominique-Jean Larrey et le concept des « ambulances volantes »

Médecin militaire français dont la statue se trouve à l’église du Val-de-Grâce, Dominique-Jean Larrey est le père de la chirurgie d’urgence. C’est en effet lui qui en 1792 posa les premières bases de l’ambulance que nous connaissons aujourd’hui. On lui attribue divers concepts, dont les « ambulances volantes » qui permettaient de venir en aide d’urgence aussi bien aux blessés de guerre amis qu’aux blessés de guerre ennemis. À cette époque, les véhicules chargés de cette tâche humanitaire n’étaient pas mus par des moteurs, mais plutôt par des chevaux. À cet effet, les ambulances que nous utilisons aujourd’hui n’ont rien à envier à celles de cette époque.

L’invention du moteur, un grand pas vers la mobilité et le confort

L’invention du moteur a permis d’opérer une révolution dans le transport d’urgence. On notera à cet effet que l’une des premières ambulances à moteur utilisées (1900) avait une vitesse de 26 km/h. Elle était mue par un moteur électrique.

La production de pétrole et son cout relativement bas seront les éléments déclencheurs de la généralisation de l’usage des voitures dans le monde et par ricochet de l’ambulance. Désormais, on réfléchira à comment transporter plus confortablement les patients, à la vitesse et à la fourniture d’un maximum de premiers soins avant l’arrivée dans les hôpitaux.

Les ambulances modernes



Le XXe siècle voit se perfectionner les véhicules d’ambulances. Avec eux, des services d’ambulances naissent. On délivrera par ailleurs des diplômes d’État en vue de professionnaliser le métier. Ainsi, l’ambulance n’est plus un véhicule destiné au transport des blessés de guerre seulement, mais « un véhicule spécialement adapté et aménagé pour permettre le transport des personnes malades, blessées ou parturientes ». On scindera par ailleurs ces véhicules en trois types. À cet effet, on distingue :

  • le type A se déclinant en sous types A1 et A2 qui sont des véhicules sanitaires destinés aux patients dont l’état est stable ;
  • le type B ou ambulance de soins d’urgence ;
  • le type C ou Unité Mobile de Soins Intensifs.

Les services d’ambulance dans le monde

Aujourd’hui, dans tous les pays, il existe des services d’ambulance. On retient que le premier service d’ambulance est né au Canada à Toronto en 1832. En outre, le plus grand service d’ambulance du monde est celui du London Ambulance Service. Par ailleurs, en France, l’un des services d’ambulance les plus efficaces est l’ambulance 91. Prompte à la tâche, celle-ci est disponible sur http://www.ambulance-91.fr/.

Qu’ils soient ambulance 91, SAMU ou autres, les services d’ambulance jouent un rôle très important dans la prise en charge des patients par les hôpitaux. Leurs actions salvatrices ont permis de sauver des vies depuis Larrey jusqu’à nos jours. Et pouvant être du privé ou du public, leurs offres de service s’améliorent chaque jour, et leur mobilité (air, terre ou mer) est de plus en plus croissante.

investissement santé

Investissement immobilier santé : Rétrospective 2017

Les investissements de santé et notamment l’immobilier de santé continue à séduire les investisseurs. Ce marché de cession/acquistion d’ehpad, investissement dans une clinique SRR… Ce marché offre des placements de long terme aux rendements élevés. Pourtant, ce succès reste encore fragile malgré les belles années 2016/2017.

Retour à un marché plus traditionnelle

Les montants investis en immobilier de santé sont en augmentation depuis l’année 2013. L’année 2017 a marqué par son gain d’engagement record 695 millions d’euros qui étaient en recul de 60 % l’année précédente. Mais comme nous l’avions déjà évoqué, l’année 2016 avait été exceptionnelle, donc un recul même si il important est tout à fait normal.
Après des ventes d’envergures, le marché français de l’investissement immobilière santé est revenu à une configuration classique, concentrée sur les ventes d’actifs unitaires d’un montant inférieur à 50 millions d’euros. On dénombre par ailleurs un nombre élevé de transactions en 2017 avec 22 opérations contre 10 actions l’année précédente. Ce qui traduit la profondeur du marché français dans l’investissement en santé.

L’année 2016 a connu une recrudescence de cession d’EHPAD, les cliniques ont de nouveau été majoritaires en 2017 avec 485 millions d’euros investis, soit un total de 70 % des engagements en immobilier de santé.
Le taux de rendement prime des actifs de santé a connu une compression marquée au cours des 2 dernières années contrairement aux autres typologies d’actifs. Une baisse que nous pouvons expliciter par généralisation des marchés d’investissement et au développement de ce support d’investissement auprès d’une cible d’investisseurs diversifiée.
Pour l’année 2017, les taux de rendement EHPAD et les cliniques MCO n’ont pas vu leur taux de rendement baisser comme pour les cliniques SSR. Les taux élevés sur les cliniques MCO est justifié par leur taille.

investissement immobilier de santé

Perspective d’avenir pour l’investissement immobilier santé

Avec le vieillissement de la population et des besoins de diversification des investisseurs dans les investissements immobilier de la santé à encore de beaux jours devant lui. En effet, il offre des taux de rendement supérieurs à ceux de l’immobilier d’entreprise banalisé. Ce secteur va être amené à occuper le devant de la scène au sein des allocations d’actifs des investisseurs immobiliers dans les années à venir.

Quelques astuces pour avoir une fille

De nombreux couples ont déjà une préférence concernant le sexe de leurs futurs enfants. Cependant, si certains laissent le hasard choisir, d’autres tentent d’avoir le bébé qu’ils désirent. D’ailleurs, il existe aujourd’hui une méthode naturelle permettant d’augmenter ses chances d’avoir une petite fille ou un petit garçon.