Comment prévenir un burnout chez les jeunes mamans ?

L’arrivée d’un bébé représente un événement heureux. Mais, cela bouleverse profondément les habitudes des femmes. Elles doivent gérer plus de tâches domestiques et leur vie peut devenir un véritable enfer quand elles reprennent le service. Découvrez quelques conseils pour prévenir tout syndrome d’épuisement professionnel.

Se réorganiser

Vous devez commencer par prendre conscience de vos nouvelles responsabilités en tant que mère de famille. Vous définissez clairement vos charges à la maison. Ne les évoquez pas vaguement. Prenez du temps pour les lister. Répétez cette démarche pour vos occupations professionnelles. Ensuite, vous essayez de planifier vos activités pour pouvoir fonctionner sans stress. Si nécessaire, recourez à l’assistance d’un spécialiste. Vous retrouverez aussi sur ce site  les signes pour reconnaître un burnout et des conseils pour en sortir. La plateforme Kikooboo vous en apprend davantage aussi sur les astuces pour mieux gérer la vie en famille. Si possible, discutez avec votre supérieur hiérarchique pour un léger réajustement de vos horaires et de vos objectifs.

Se recentrer sur vos motivations

Ne laissez pas le stress ruiner votre bonheur. Ne perdez jamais de vue vos objectifs professionnels. Pensez à la promotion que vous attendez depuis un bon moment pour refouler tout découragement. Trouvez surtout du temps pour vous distraire. Périodiquement, un proche peut s’occuper du bébé pour vous permettre de vous amuser en compagnie de vos collègues ou de vos amies. Réservez aussi quelques heures à des activités physiques par semaine. Cela réduit considérablement les risques de dépression. N’hésitez pas à effectuer des recherches sur le web pour en savoir plus sur les techniques pour concilier la vie en famille et les occupations professionnelles. Un sommeil réparateur et les pratiques comme le yoga vous aideront à sortir rapidement des moments de stress. Restez objective face à toutes les situations et prenez la vie du bon côté !

Kinésithérapeute vs ostéopathe

Entre le kinésithérapeute et l’ostéopathe, quel spécialiste consulté au moment opportun ?

Quelle est la différence entre le kinésithérapeute et l’ostéopathe ? En effet, pour beaucoup de personnes, les deux termes veulent absolument dire la même chose… Néanmoins dans les faits, il existe bel et bien une différence. Ainsi, la première différence se retrouve dans la définition même de l’ostéopathie et de la kinésithérapie. Quant à la deuxième, elle s’observe dans la pratique des deux métiers. À cet effet, quel choix faire entre l’ostéopathe et le kinésithérapeute au moment opportun ?

Une différence du point de vue de la définition

Alors que les deux spécialités se retrouvent dans le même champ lexical et font par ailleurs recours à l’usage de la main pendant la phase de traitement, ostéopathies et kinésithérapie n’ont cependant pas la même définition. À cet effet, l’ostéopathie est une « thérapeutique globale fondée sur la manipulation des articulations ». Le traitement prend donc en compte l’équilibre général du corps humain et n’est donc pas local.

De son côté, la kinésithérapie est une « discipline paramédicale fondée sur les massages, les mouvements, les exercices musculaires et l’application d’agents physiques en vue de traiter ou de prévenir la douleur, les déformations et les troubles fonctionnels, essentiellement au niveau de l’appareil locomoteur (articulations, muscles, nerfs) ». Ici, le traitement est le plus souvent localisé.

Une différence dans la pratique des deux métiers

Comme vous pouvez le remarquer en visitant ce site https://kinesiologue-grenoble.fr, le kinésithérapeute est un spécialiste paramédical qui travaille dans les hôpitaux. On le consulte dans la plupart des cas sur prescription médicale. À cet effet, les actes de kinésithérapies sont remboursés par la sécurité sociale.

Quant à l’ostéopathe, ce spécialiste travaille un peu plus indépendamment. À cet effet, la consultation d’un ostéopathe peut se faire sans prescription médicale. Ce sont donc des praticiens de la première intention. Par ailleurs, contrairement au kiné chez qui les soins sont pris en charge par la sécurité sociale, les soins d’ostéopathie sont depuis quelques années remboursées par les mutuelles.

Promenade sante

Avant qu’un accident se produise : « Assurez-vous d’être assuré ! »

L’assurance garantie des accidents de la vie (GAV) n’est pas obligatoire par la loi. Elle est, pourtant, fortement conseillée. Quel que soit votre situation, l’assureur propose une large gamme d’assurances pour faciliter la vie du client.

Vous faites peut-être parti des personnes malchanceuses à qui des malheurs arrivent régulièrement ou bien vous vous dites que « Jamais je ne ferai de chute, jamais je ne serai victime d’un incendie, jamais je finirai à l’hôpital, tout ceci n’arrive qu’aux autres ». L’assurance des accidents de la vie est optionnelle ; c’est pourquoi vous ne l’avez pas souscrite car vous pensiez que c’était une perte d’argent…. Mais il se trouve que vous-même vous vous retrouvez dans la salle d’attente des urgences, ou sur un lit d’hôpital avec un tas de factures médicales d’un montant élevé qui vous attendent. « Si seulement j’avais souscrit une assurance GAV… ou une autre », ce que vous marmonnez les larmes aux yeux. L’assurance GAV est utile lorsque vos régimes de prévoyance (assurance maladie et complémentaire santé) ne remboursent pas certains frais.

L’assurance GAV, à quoi ça sert ?

Nous devons accepter ce fait : nous sommes des êtres humains, donc il peut nous arriver des incidents au quotidien. Que ce soit en vacances, chez soi, ou sur les pistes de ski, les accidents sont bien réels, et personne n’en est à l’abri. Il est impossible d’éliminer tout risque d’accident. L’assurance GAV vous permettra une prise en compte du traitement des services dont vous aurez le droit et des frais conséquents. Il est vraiment important de bien connaître « l’assurance garantie des accidents de la vie ». Un certain nombre de personnes qui ont souscrit une assurance de ce type ont partagé leur avis ici, n’hésitez pas à le consulter !

Chaque année, dix millions d’accidents domestiques se produisent en France, dont 4 millions requièrent une hospitalisation d’urgence. Il est vrai que les frais médicaux sont pris en charge par la Sécurité sociale, ainsi que, peut-être, votre assurance complémentaire. Cependant, en cas d’accident domestique, vous paierez les frais médicaux, car vous étiez le seul responsable, sans mentionner les frais supplémentaires quand un accident entraîne des séquelles permanentes.

L’assurance GAV, c’est quoi exactement ?

Quand on entend parler d’une « assurance GAV » la première chose qui vient à l’esprit est probablement un accident qui a eu lieu au sein du foyer. Bien que ce soit correct, l’assurance GAV ne se limite pas aux accidents domestiques. Elle prend en charge les frais médicaux liés aux accidents dont vous êtes responsable.

Généralement, il y a trois facteurs décisifs pour savoir si l’assurance GAV va prendre en charge les frais médicaux qui découlent d’un accident : premièrement, ce doit être un accident sans personne tierce. Deuxièmement, l’accident doit être survenu pendant le temps libre de l’assuré. Troisièmement, les blessures doivent être suffisamment graves. Quelqu’un qui se brûle sa main en préparant un repas pour sa famille peut avoir besoin de soin hospitaliers suivant la gravité de l’accident.

Hormis les accidents domestiques, l’assurance GAV s’utilise également dans le cadre d’accidents liés aux activités de loisirs, les catastrophes naturelles ou technologiques et les accidents médicaux.

Il convient de noter qu’il y aussi quelques accidents qui ne sont que rarement, voire jamais indemnisés. Les accidents de la circulation en font partie. Les accidents entraînés par la pratique de sports dangereux sont aussi en cause. Ensuite, l’assurance GAV ne s’applique pas aux accidents ayant eu lieu dans le cadre professionnel. Si vous travaillez de chez vous, et vous avez un accident à cause de votre travail rémunéré, les frais médicaux sont à votre charge. Il en est de même pour les sportifs professionnels, l’assurance GAV ne considèrent pas ces situations comme des loisirs.


Ensuite, il y a encore le seuil d’intervention de l’assureur. C’est à partir de ce seuil que les garanties entrent en vigueur. On mesure ce seuil par le taux d’incapacité permanente partielle (IPP) à la suite d’un accident. Autrement dit, les médecins experts mesurent la gravité de la lésion corporelle. Si une blessure légère est constatée, comme une foulure à la cheville, aucune indemnité ne vous sera proposée. Une indemnité peut être versée en cas d’accident sérieux ou de longue durée.

Fauteuil roulant personne agée

Bon à savoir

L’assurance GAV s’adapte à la taille de votre foyer en proposant trois différentes formules. Si vous vivez seul, il y a la formule « individuelle ». Vous serez l’assuré unique et une indemnité pourra vous être versée dans le cas d’un accident (habituellement) domestique. Si vous vivez avec votre compagnon, il y la formule « duo ». Si vous vivez avec votre compagnon et vos enfants, il y a la formule « famille ». Les frais mensuels d’une seule personne sont de €15 à €20, et ceux d’un couple ayant deux enfants sont de €20 à €25. Dans la plupart des cas, la GAV verse un maximum d’un million d’euros par victime.

Mise à part la prise en charge des frais médicaux, l’assurance propose également des services dont le plus courant est l’aide à domicile pour ceux qui sont immobilisés. On propose également un soutien scolaire pour les enfants ayant moins de 16 ans, ainsi que la livraison de médicaments, l’emploi d’une aide-ménagère, et le remboursement des soins infirmiers. Si l’accident arrive quand vous êtes loin de chez vous, l’assurance propose également un rapatriement ou la prise en charge des soins médicaux.

Ce qu’il faut retenir de l’assurance GAV, c’est qu’elle prend le relai lorsque l’assurance maladie et votre complémentaire santé ne remboursent pas les frais de santé. L’assurance intervient dès lors que l’assuré se blesse et elle intervient pour lui seul. Une indemnité peut être versée si l’accident est grave et entraîne un handicap ou une invalidité, l’assurance peut être aussi couvrir des frais dus au décès du souscripteur.

Crédit photographies : Pixabay, licence CC0, Creative Commons.

bebe medecin

Comment faire pour exercer le métier d’ostéopathe ?

Les tâches manuelles vous passionnent ? Vous êtes plutôt habile et vous voulez venir en aide aux gens ? En somme, la médecine manuelle vous attire ? Dans ce cas, vous serez peut-être intéressé par le métier d’ostéopathe. Longtemps négligé par la médecine et dans le milieu médical, l’ostéopathie a fini par être reconnue comme une discipline à part entière. Désormais, elle attire de nombreux jeunes étudiants et font de nombreux adeptes, et même tellement que les écoles sont pleines et que les cabinets saturent en terme de consultations ! Malgré tout, la possibilité de se mettre à son compte est un grand avantage. Si vous voulez aussi vous mettre à pratiquer, voici ce que vous devez savoir !

Qui peut exercer ce métier ?

Toute personne en possession du diplôme d’ostéopathe (DO) peut exercer le métier d’ostéo en tant que libéral ou salarié. La formation est accessible pour les personnes titulaires d’un bac scientifique et les professionnels de la santé souhaitant se reconvertir professionnellement en s’essayant au cursus. Il faut aussi posséder certaines qualités pour bien remplir son devoir vis-à-vis des patients.

En effet, l’ostéopathe est un professionnel médical qui opère des gestes techniques précis ainsi qu’une palpation de son patient pour connaître la source de ses maux et les dysfonctions de son corps. Il ne se sert de rien d’autre que de ses mains dans l’exercice de ses fonctions. Contrairement à d’autres domaines, l’ostéopathe ne peut compter que sur ses connaissances et non sur un équipement pour faire sa thérapie manuelle correctement et obtenir un résultat thérapeutique. Le métier exige donc un certain profil.

Comment devenir ostéopathe : le parcours professionnel

Pour obtenir le titre d’ostéopathe, la formation en ostéopathie peut être suivie à temps plein ou à temps partiel. Le parcours est différent pour les jeunes étudiants et les professionnels :

  • Pour les bacheliers, la formation initiale, composée d’une formation pratique et théorique, dure entre 5 à 6 ans et s’effectue dans des établissements de formation. Il faut d’abord envoyer un dossier de candidature et bien souvent passer un concours. A l’issue de celle-ci, vous obtiendrez votre DO et pourrez exercer le métier comme vous le souhaitez. Il est impératif de choisir un institut supérieur agréé par le Ministère de la Santé et respectueux de ses décrets, comme l’institutdauphine.com par exemple, pour devenir ostéopathe. Une école d’ostéopathie agréée est en effet la clé pour devenir un bon praticien et bénéficier d’un diplôme ayant de la valeur sur le marché du travail. Participer à des journées portes ouvertes est un bon moyen de choisir l’école faite pour vous. Durant les premières années d’études, les heures de formation dispensées par l’équipe pédagogique de l’école permettent d’acquérir toutes les connaissances théoriques concernant l’anatomie humaine. Durant les deux dernières années, les étudiants pourront les mettre en pratique en cliniques et c’est ainsi qu’ils deviendront véritablement des praticiens. Au cours de la pratique clinique, ils auront aussi la chance d’opérer avec des ostéopathes diplômés pour bien se mettre dans le bain. L’objectif étant qu’à l’issue de la formation, ils puissent être capables de recevoir des patients.
  • Pour les professionnels de la santé comme les médecins ou les kinésithérapeutes, la formation est plus courte (2 ans pour les médecins et 3 ans pour les kinésithérapeutes). Ce sont des avantages exclusifs pour les professionnels qui, ayant déjà une connaissance du secteur et du corps humain, peuvent obtenir un agrément des établissements agréés.

Les débouchés possibles

Après avoir suivi une formation d’ostéopathe, les titulaires du diplôme auront le choix quant à leur carrière. Certains ostéopathes choisissent par exemple de se spécialiser en ostéopathie animale en vue de devenir ostéopathe canin ou de se tourner vers l’ostéopathie équine. Il faut tout de même savoir que l’ostéopathe animalier vient davantage des secteurs vétérinaires que de la médecine ou de la kinésithérapie. Les ostéopathes animaliers n’exercent que pour les animaux, qui sont ses patients exclusifs. D’autres par contre choisissent des spécialisations manuelles en vue de soulager les humains, comme l’ostéopathie structurelle, crânienne ou encore la physiologie.

Pour ce qui est de la vie active, ils auront le choix entre devenir un :

  • Ostéopathe salarié : travailler au sein d’une entreprise ou d’un cabinet sportif
  • Ostéopathe libérale : monter son propre cabinet d’ostéopathie
  • Ostéopathe enseignant : travailler au sein d’une clinique ostéopathique
  • Chercheur : aider les autres ostéopathes à s’améliorer dans leur profession.

Le salaire d’un ostéopathe

L’ostéopathe fixe ses honoraires librement. Généralement, le tarif horaire se situe autour de 50 à 70€. Il peut être plus élevé dans une grande ville comme Paris. Pour un ostéopathe fraîchement diplômé, le salaire brut mensuel est d’environ 1 500€. Pour les ostéopathes qui exercent depuis plusieurs années et qui sont passés experts, le salaire mensuel peut atteindre les 10 000€. La réputation et l’expertise influencent aussi grandement les tarifs. D’ailleurs, c’est souvent grâce au bouche à oreille que ces professionnels se forgent une réputation. Ils ont donc intérêt à se surpasser à chaque fois.

Dentiste avec son assistante et une patiente

Comment prendre soin de ses dents ?

Tout le monde connait les dangers que peuvent causer la consommation de tabac sur la santé, notamment au niveau du cerveau et des poumons. En revanche, on oublie souvent que les dents sont largement exposées à ses effets nocifs.

Certes, il existe des cabinets dentaires avec des chirurgiens dentistes hautement qualifiés en France, mais il est possible de prendre soin de ses dents à l’étranger. Cependant, il faut connaitre les frais dentaires et médicaux appliqués dans les autres pays.

Quels sont les prix des soins dentaire à l’étranger ?

La forte consommation du tabac entraine malheureusement de nombreux désagrément sur les dents. Les personnes qui fument depuis de nombreuses années peuvent constater des taches qui apparaissent dans la bouche, c’est aussi une situation tout à fait embarrassante pour votre sourire.

En plus d’affecter vos poumons, la nicotine s’attaque à votre beau sourire éclatant. Pour ce faire, des solutions ont été mises en place en magasin ou dans les centres médicaux afin de prendre soin chez des dentistes libéraux à l’étranger.

Où trouver une boutique de cigarette électronique à Paris ?

La cigarette électronique conçue au début des années 2000 est devenue un produit phare dans le monde pour lutter contre les effets du tabac. Face à l’engouement des consommateurs, qui voient une solution pour réduire les effets de la cigarette et protéger leurs dents, des boutiques ont été installées en France.

Evapor est une chaine de magasins qui commercialise des cigarettes électroniques de différentes marques et les accessoires correspondants, notamment les eLiquides et des packs d’arômes vapologiques de toutes les couleurs qui vont avec.

Pour découvrir ce petit tube et conserver la beauté de sa dentition, faites un tour au quartier de la convention à Paris dans un espace dédié à la vente d’e-cigarette dans la capitale.

La plupart des magasins Evapor disposent d’espaces réservés aux vapoteurs expérimentés ou débutants et un peu partout à Paris, Boulogne et La Défense. Ces derniers peuvent tester certains produits au sein de la boutique historique à Paris pour bénéficier des conseils d’une équipe de connaisseurs.

Le coût moyen des soins dentaires à l’étranger pour les fumeurs

La nicotine est responsable de tâches et colorations sur les dents. Toutefois, on a tendance à négliger l’impact de la cigarette sur la santé bucco-dentaire. Pourtant, la dent, la gencive inférieure et supérieure sont menacées à chaque bouffée et les conséquences peuvent être graves.

Dentiste avec un patient

A défaut, il faut se rendre dans un premier temps dans un cabinet dentaire et médical pour bénéficier des soins de qualité et de conseils adaptés. Les soins vont permettre de conserver une bonne hygiène bucco-dentaire, d’éliminer les bactéries et de lutter contre la plaque dentaire.

Désormais, certains patients Français décident de partir à l’étranger pour faire du tourisme dentaire afin de bénéficier de soins à moindres coûts ou non disponibles chez eux. Ils trouvent les soins relativement coûteux et mal remboursés en France (1750 ou 1450 euros).

Le traitement est purement dentaire et concerne le plus souvent la pose d’un implant, d’une couronne céramique, d’un bridge complet ou de facettes sur la dent.

Dans les pays de l’union européenne, les prix pratiqués varient en fonction des pays, de la qualité des soins hospitaliers, ainsi que des services supplémentaires. Les soins dentaires en Hongrie par exemple affichent des prix abordables et avantageux qui varient de 30 à 1000 euros, en Moldavie les traitements dentaires vont de 40 à 1100 euros. Le coût des implants est de 550€ en Turquie, 600 € au Portugal, 700€ en Espagne et 700€ Croatie. Ces pays disposent également dans les cabinets d’une équipe médicale, d’un laboratoire dentaire, de services de radiographie et d’implantologie. La Hongrie est la destination dentaire numéro un parmi les pays d’Europe en raison du prix du billet d’avion et du rapport qualité prix. Le prix en Hongrie est de 600 € en moyenne, vous faites donc 30% d’économies.

Oignon de pied orthopédie

7 façons de soulager la douleur oculaire sans chirurgie

Les trempettes chaudes, les semelles de chaussures peuvent vous soulager de la douleur.

Les docteurs appellent ça Bunion Hallux Valgus

Il se forme lorsque l’os ou le tissu de l’articulation située au bas du gros orteil se déplace hors de sa place. Des années de mouvement anormal et de pression sur l’articulation forcent le gros orteil à se plier vers les autres, ce qui cause un oignon souvent douloureux sur l’articulation. Cette articulation à la base du gros orteil supporte une grande partie de votre poids lorsque vous marchez, de sorte que les oignons peuvent causer une douleur intense et constante. L’articulation peut devenir si raide et douloureuse que les chaussures sont douloureuses à porter.

Les talons aiguilles sont-ils à blâmer ?

Les femmes développent des oignons beaucoup plus souvent que les hommes. Les personnes qui ont des articulations flexibles semblent tolérer davantage leurs oignons. Mais d’autres personnes souffrant de raideurs articulaires ou d’arthrite ont généralement plus de difficultés avec leurs oignons et peuvent développer des douleurs plus tôt. Il ou elle peut vous référer à un podiatre qui diagnostique et traite les affections du pied, de la cheville et des structures connexes de la jambe.

Traitement des oignons sans chirurgie

Les oignons sont permanents à moins d’être corrigés chirurgicalement. Mais il y a certaines mesures que vous pouvez prendre pour être plus à l’aise ou pour ralentir la progression d’un oignon. Pour beaucoup de gens, il s’agit simplement de porter des chaussures bien ajustées.

Ces sept approches pourraient soulager la douleur et la pression sur l’articulation de l’orteil :

Maintenir un poids santé.

Utilisez des semelles de chaussures pour aider à positionner correctement le pied. Il peut s’agir de supports d’arcades en vente libre ou d’orthèses sur ordonnance.

Sous la direction d’un médecin, portez une attelle la nuit pour tenir l’orteil droit et soulager l’inconfort.

Prenez des anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène.

Utilisez des bains chauds, des sacs de glace, un bain tourbillon, des ultrasons et un massage.

Achetez des chaussures bien ajustées qui sont larges dans la zone des orteils. Acheter dans un magasin où le personnel mesure votre pied et peut vous chausser avec une chaussure appropriée.

Certaines personnes sont intéressées à traiter leurs oignons en étirant les pieds pour réaligner les orteils, ou en utilisant des dispositifs comme des entretoises d’orteils ou des attelles d’oignons. Souvent, cependant, l’appareil est comme une paire de lunettes – lorsque vous l’enlevez, l’avantage disparaît.

Orthopédie pour oignon de pied

Quand il est temps d’opérer

Si votre oignon est très douloureux, votre podiatre peut vous recommander la chirurgie. Commencez par opérer vos chaussures. Si la douleur persiste pendant plus d’un an, il est peut-être temps d’envisager la chirurgie de l’oignon, mais la plupart des patients auront des oignons et des douleurs pendant des années avant de choisir la chirurgie. Votre médecin peut également recommander une intervention chirurgicale parce que les oignons peuvent causer d’autres problèmes douloureux au pied, comme des orteils en marteau, une bursite, un oignon sous le petit orteil ou une douleur dans les boules des pieds. La chirurgie peut être pratiquée dans les cas légers ou graves.

Chimiothérapie_patient

Quelle est la durée d’une séance de chimiothérapie ?

La chimiothérapie est un traitement du cancer qui consiste à l’utiliser des produits chimiques comme les médicaments pour éliminer ou empêcher la multiplication des cellules cancéreuses. Ils peuvent être administrés soit par voie orale, soit par perfusion. Ces médicaments peuvent provoquer des effets secondaires, car ils agissent directement sur les cellules qui se divisent rapidement. Découvrez la durée du traitement, ainsi que les effets secondaires.

Vivre normalement malgré une longue durée de séance de chimiothérapie

La chimio a pour objectif de tuer les cellules cancéreuses dans l’organisme, quelles que soient leur localisation. Elle est utilisée avant une chirurgie ou une radiothérapie pour diminuer la tumeur et éviter les risques de récidive. Les médicaments de chimiothérapie sont administrés de plusieurs façons, mais la majorité est l’administration par intraveineuse. La durée d’une séance de chimiothérapie dépend de la méthode de la prescription des médicaments.

Si vous souhaitez vous rendre à votre rendez-vous médical pour effectuer votre traitement, Harfleur Ambulances est à votre disposition pour vous assister. C’est un spécialiste en transport sanitaire installé à Seine-Maritime en Normandie. Cette entreprise est disponible pour vous fournir des services de qualité adaptés à vos besoins. Depuis plus de trente ans, cette entreprise spécialisée en transport médicalisée intervient sur toute la région du Havre pour le transport de malade allongé ou assis et de personnes à mobilité réduite. Elle dispose de prestation d’ambulance au Havre qui est disponible pour vous accompagner en aller et au retour. Les chauffeurs connaissent parfaitement la région et peuvent être en mesure de vous emmener dans votre consultation médicale. Ils sont formés et peuvent proposer des solutions adaptées à votre situation. Les véhicules sont confortables et respectent les nouvelles normes sur l’hygiène et l’entretien d’ambulances. Ils sont désinfectés et nettoyés pour vous permettre un voyage agréable et sain.

Si le médicament est administré par intraveineuse, la durée d’une séance de chimiothérapie peut être d’environ 30 minutes à quelques heures, voire même plusieurs jours. En général, la perfusion de ce genre se fait en hospitalisation de jour, car le recours à un cathéter est probable pour faciliter les perfusions. Les autres médicaments peuvent être administrés à domicile comme ceux par voie orale. Une équipe médicale composée d’infirmiers spécialisés et de médecin traitant prend en charge la surveillance médicale ainsi que l’administration. C’est par rapport au type de canceret aux médicaments choisis que varie la durée du traitement de la chimiothérapie. Certains peuvent durer pendant 6 mois maximum et d’autres durent entre plusieurs heures à quelques semaines.

Il se peut aussi que le déroulement du traitement se fasse par cycle successif. Une période de repos est à effectuer après chaque cure. L’objectif de cette période est d’aider l’organisme à bien digérer le traitement. Si l’organisme n’a pas encore bien récupéré, le traitement peut être retardé. A noter que le traitement complet de chimiothérapie peut durer plusieurs mois. Quels que soient les types de traitements de cancer, il se peut qu’ils provoquent tous des effets secondaires.

Les types de traitements les plus connus sont : la chimiothérapie, l’immunothérapie, l’hormonothérapie, la chirurgie et la radiothérapie. Les effets secondaires sont : la perte de cheveux, car les cellules saines sont aussi touchées par l’administration des médicaments, la baisse de globules blancs qui est causé par la diminution de nombre de cellules sanguines produit par la moelle osseuse, la toxicité rénale, les nausées, les vomissements, la fatigue, le trouble digestif, les ganglions, problème de prostate, troubles de fertilité, etc. Pour déterminer le traitement adapté à votre cancer, que ce soit cancer de poumon, cancer du sein ou leucémie, il est nécessaire de faire appel à un médecin spécialisé comme l’oncologue. L’immunothérapie est devenue un traitement thérapeutique utilisant les systèmes immunitaires pour détruire les cellules cancéreuses. Les anticorps sont l’une des molécules utilisées dans ce type de traitement. Certains patients qui sont atteints d’un cancer réagissent à cette technique, mais d’autres nécessitent l’intervention d’autres traitements.

Vieille_dame

Quelles sont les solutions pour aider les personnes âgées à domicile ?

Vieille_dame

Souvent les personnes âgées font face à une perte d’autonomie qui les oblige à rester dans leur domicile et demander des services en particulier pour les aider au quotidien. En effet, les personnes âgées ne peuvent plus accomplir convenablement une tâche de la vie quotidienne comme se lever, se doucher ou préparer le repas. Conscients de ce problème, les experts en service à domicile ont élaboré des solutions pour venir en aide ces personnes.

Les aides à domicile

En se basant sur le degré de dépendance de la personne et ses besoins, les entreprises spécialisées dans le domaine peuvent proposer plusieurs profils d’aide à domicile. Titulaires d’un BEP dans le secteur sanitaire et social, les professionnels qui portent le titre d’aides à domicile ont la capacité d’intervenir chez son client et d’effectuer les tâches auxquelles ils sont assignés. À part la formation en aide à domicile, il existe également des assistants de vie qui reçoivent un titre émanant du ministère du Travail. Outre les tâches classiques de l’aide à domicile, cette personne joue le rôle de garde-malade et reste aux côtés de son client de jour comme de nuit. En général, cet aide aux personnes agées s’occupe de :

  • la toilette, les déplacements et l’habillage de la personne dépendante ;
  • assister son client lors des activités domestiques, des loisirs de la vie sociale et des tâches administratives ;
  • soutenir la personne afin de développer son activité sensorielle, intellectuelle et motrice.

Il est important de préciser que les actes de soins d’ordres médicaux ne relèvent pas des capacités d’un aide à domicile. Seuls les aides-soignants et les infirmiers sont en mesure de s’en occuper.

La téléassistance, une aide aux personnes agées

Avec l’avancée des technologies, il est désormais possible de mettre une personne âgée, qui vit seule, en sécurité chez elle. Si un souci tel qu’un malaise ou une chute vient à survenir, la personne peut directement demander une assistance en contactant une plateforme téléphonique disponible 24h/24 et 7j/7. Munie d’un petit médaillon ou d’une montre à porter en permanence, la personne âgée n’aura qu’à appuyer sur le support et recevoir l’aide dont elle a besoin. C’est en fonction de l’importance de la situation que les assistants vont contacter un proche et réaliser une intervention immédiate pour porter secours à la personne.

Le portage de repas à domicile

Cette solution permet aux personnes âgées de manger des repas sains et équilibrés, sans être obligé de faire des courses ou de cuisiner. Dans la majorité des cas, ce type de personne rencontre des difficultés puisqu’elle perd son appétit ainsi que l’envie de cuisiner. Grâce au portage de repas à domicile, elles peuvent éviter la dénutrition, les maladies et les chutes liées à une alimentation mal équilibrée.

Pour ce faire, la personne n’a qu’à choisir son menu de la semaine avec le nombre de plats à livrer en se référant à la proposition du service. Ensuite, ce sont les entreprises qui se chargent de livrer les plateaux-repas aux domiciles des clients. Parfois, la personne âgée devra réchauffer le plat avant de le manger.

Tout ce qu’il faut savoir sur la digitopuncture

Issue de la médecine traditionnelle chinoise, l’acupression ou digipuncture a comme approche le traitement de maladies par le biais de pressions manuelles sur des points spécifiques du corps.

En quoi consiste la digipuncture ?

La digipuncture partage les mêmes principes que l’acupuncture. Elle vise à rééquilibrer la circulation de l’énergie dans l’organisme en stimulant des points d’acupunctures spécifiques situés sur les méridiens. A la différence de l’acupuncture qui utilise des aiguilles en métal pour stimuler les zones reflexes, la digipuncture se sert de la pression des doigts, des pieds voire même d’accessoires (ex : balles de tennis, balles de golfe).

En Occident, des scientifiques ont montré que la stimulation des points reflexes spécifiques favorisait la production d’endorphines  (antidouleurs naturels) dans le cerveau. 

Quels sont les bienfaits de la digipuncture ?

De nombreuses études ont été effectuées sur le traitement de maladies à l’aide de la digipuncture sans qu’il ait été possible de démontrer clairement l’absence d’effet placebo. Toutefois la Digipuncture obtient d’excellents résultats pour traiter les troubles suivants : insomnie, douleurs, stress.

Insomnie

La digipuncture favorise la production de sérotonine, procurant immédiatement une profonde sensation de bien-être, facilitant ainsi l’endormissement. D’après des études cliniques, des séances de 3-4 séances par semaines sur une période d’un mois permettraient d’améliorer considérablement la qualité et la durée du sommeil chez des patients souffrant d’insomnie.

Douleurs

La digitopuncture obtient de bons résultats pour soulager des douleurs dorsales, menstruelles, musculaires, articulaires.

Stress

Des séances ponctuelles de digitopuncture peuvent également être d’une grande aide pour traiter le stress et ses symptômes.

Les points d’acupression

Le corps est recouvert d’une centaine de points d’acupuncture. Trois régions du corps sont particulièrement mobilisées en digitpuncture :

  • La zone de chair entre le pouce et l’index
  • La zone de chair entre le gros orteil et le second orteil
  • La zone de chair au dessus de la cheville allant vers l’intérieur de la jambe

Il existe de nombreuses autres zones permettant de traiter divers troubles. La pression  avec l’indexe et le majeur sur le point soleil notamment, situé au niveau des tempes permet de soulager maux de tête, vertiges ou surmenages intellectuels.

Déroulement d’une séance ?

Une séance dure généralement une heure. Le patient est vêtu, allongé sur une table de massage. La thérapeute au cours de la séance effectue des pressions sur des points d’acupuncture spécifiquement choisis en fonction du trouble du patient.

Les contre-indications 

Bien qu’il n’y ait pas de contre-indication absolue en matière de digipuncture, en cas de maladies graves il est préférable de demander l’avis à son médecin traitant. De même, il est conseillé de demander l’avis à son médecin traitant pour les femmes enceintes qui souhaiteraient consulter un thérapeute en digipuncture. Car il existe certains points d’acupresssion à éviter en cas de grossesse.

Conclusion

La digipuncture est une pratique thérapeutique découlant de la médecine traditionnelle chinoise, riche d’une histoire millénaire. Similaire dans ses principes à l’acupuncture elle permet de stimuler l’énergie vitale et dénouer les blocages énergétiques par la stimulation de points d’acupression spécifiques. Elle comporte de nombreux bénéfices allant du traitement de l’insomnie, la diminution du stress et de ses symptômes, au soulagement de douleurs musculaire et articulaires.

5 Conseils pour se débarrasser de la timidité

Nombreux sont les gens qui sont timides, mais c’est le degré de celle-ci qui la différencie d’une personne à l’autre. La timidité est une forme d’anxiété qui est assez difficile à contrôler. Elle conduit surtout vers une phobie sociale qui est généralement gênante. Pour éviter de rester dans votre cercle de timidité, découvrez les conseils ci-dessous. Ils vous seront très utiles pour vous débarrasser de ce trouble une bonne fois pour tout. Tout de suite les détails !

1.     Consulter un psychologue

Votre volonté à consulter un psy est déjà une très grande étape pour arriver à vaincre votre timidité. Déjà vous prenez la peine de prendre vous-même un rendez-vous auprès de ce professionnel. Le fait d’exposer votre souci au sein de ce professionnel de santé est également un grand pas qui détermine que vous avez envie de surpasser ce souci de timidité. https://www.psychologue-chatelet.be/est le site le plus recommandé pour trouver un meilleur psychologue. Celui-ci va vous consulter et vous accompagner dans votre bataille. Il propose des séances de psychothérapie qui vous aideront à vous débarrasser de votre timidité. Ne tardez pas à consulter un psy, car plus vous attendez, plus vous ratez les bonnes occasions de vivre mieux votre vie sans cette attitude nuisible.

2.     Lister sur un cahier les situations intimidantes

Une situation nouvelle vous fait souvent vivre dans une situation intimidante. Ceci est tout à fait normal. Toutefois, il existe des situations qui peuvent être courantes pour une personne, mais cela ne l’empêche pas à être toujours timide. Ce sont ces situations-là qu’il faut détecter puis lister dans un cahier. Chaque situation prise en note sera donc l’objet de votre objectif. Vous allez vous entraîner pour vaincre votre timidité. Pour ce faire, les signes cités ci-après ne devront plus apparaître chez vous une fois que vous avez atteint votre but ! Elles constituent : la palpitation du cœur, l’hyperventilation, le rougissement, l’hésitation dans la parole, la sudation, le tremblement, etc.

3.     Apprendre la confiance en soi

La confiance en soi stimule l’indépendance d’une personne. Elle ne se soucie plus des représentations des autres. Pour elle ce qui importe c’est ce qu’elle ressent chez elle-même et c’est ce qui la rend heureuse. Les visions de son entourage ne lui touchent pas. Elle n’a pas peur de faire face à tout le monde. La confiance en soi implique une certaine assurance de la personne. L’apprentissage de la confiance en soi se repère aussi sur l’estime de soi. En effet vous devrez toujours vous encourager dans ce que vous faites pour ensuite avoir confiance en vous.

4.     Voir l’échec comme une expérience et une leçon

La timidité provient parfois d’une certaine peur d’échouer. Dans ce cas, la personne cherche à se cacher dans cette attitude pour éviter l’échec. Elle a peur que si elle ne réussit pas, les moqueries n’aillent pas s’attarder. Certes, ces derniers ne sont pas inévitables. Avec la confiance en soi, vous n’aurez pas à mettre de l’importance sur ces éléments futiles. L’idéal est d’apprendre une leçon suite à votre échec et de se relever pour avancer. Si cette formule vous tient à cœur, agissez et dépassez votre timidité !