Le suivi de la grossesse pendant cette période pandémique du Covid-19 demeure, pour de nombreux futurs parents, un casse-tête.

Pour apaiser ces craintes, les gynécologues-obstétriciens en santé de la mère sont tenus de trouver la meilleure formule en matière de consultation pour un suivi et un bon aboutissement de la grossesse.

Pour l’essentiel, on retiendra que les examens simples seront décalés ou faits en téléconsultation alors que les plus complexes se feront en maternité dans le respect total des gestes barrières.

Les consultations prénatales à distance pendant la pandémie du Covid-19


L’avènement du covid-19 a permis de généraliser la pratique des méthodes de téléconsultation surtout dans le cadre du suivi des grossesses.

Si vous avez toutes les raisons de penser que vous attendez un bébé, mais que vous craignez de vous faire contaminer au Covid-19, découvrez dans cet article https://www.magicmaman.com/covid-19-consulter-un-medecin-grace-a-la-teleconsultation,3661021.asp comment consulter un praticien pendant l’épidémie.

Concrètement, le gynécologue obstétricien peut proposer à la patience enceinte des séances de vidéotransmission pour évaluer son état de santé. Ce type de consultation est conseillé dans le cadre des consultations du 4ème mois et du 6ème mois.

Il en est de même de la consultation du 8e mois.

Par ailleurs, dans certaines maternités, les séances prévues dans le cadre de la préparation à la naissance et à la parentalité peuvent également se dérouler en téléconsultation.

Les consultations en maternité ou au cabinet gynécologue

Selon l’avis du FNCGM (Fédération nationale des collèges de gynécologie médicale), les consultations de surveillance régulière de la grossesse des femmes enceintes ont priorité sur les consultations non urgentes.

Toutefois, les femmes doivent se rendre seules dans les cabinets dans le respect des gestes barrières imposés pour limiter les risques de contamination au Covid-19.

Les autorités sanitaires conseillent aux professionnels de la santé maternelle et infantile de jumeler les séances de suivis de grossesse prévus pour les 3ème, 5ème, 7ème et 9ème mois aux 3 échographies réglementaires (T1, T2, T3).

Cela permet notamment de réduire les déplacements des femmes enceintes.